• Rome ville éternelle, capitale de l’Empire romain et emblème du Christianisme, Rome est la seule ville à réunir autant de chefs-d’œuvre d’époques aussi différentes. Les temples antiques y côtoient les forteresses médiévales, les palais de la renaissance, les églises baroques. Les musées renferment parmi les plus belles collections de sculptures antiques et de peintures de la renaissance. Rome, c’est aussi ses ruelles et ses placettes, ses cafés et ses terrasses sur les toits, son atmosphère, sa « dolce vita » et ses boutiques d’avant gardes.

  • Les 42,195 km passent dans le centre de la vieille ville par la via del Corso, la place d’Espagne, la fontaine de Trévi, le Panthéon, la place Venezzia puis à travers un grand parc de sport où se situe le stade et le village olympique pour se terminer sur la via du Fort Impérial en face du Coliseum. Et pour n’offenser aucun dieu, vous passerez devant les trois plus importants lieux de recueillement de Rome, qui sont San Pietro, la Mosquée et la Synagogue.

Me voici de retour en france et plein de souvenir dans la tête plus merveilleux les uns que les autres.

Pour débuter le voyage de 6 jours qui m'attend, nous sommes partie de chateauroux le mardi 15 mars et profiter d'une belle journée pour nous promener sur paris 1 journée.

Le mercredi matin, départ 9 h vers roissy en RER et décollage versw rome à 12h30.

 

Arrivée à rome sans encombre, le marathon visite commence: villa médicis, place d'espagne, la fontaine de trevi..
Le jeudi 17 : Fête nationale italienne les musée et site touristique étaient gratuit. Nous en avons profiter ( colisée, paladin, forum, le capitol, la villa borghese, la musée des étrusques et pour finir le musée d'art moderne)
la journée fût un vrai marathon avant l'heure.
Le soir, je devais courir 30 minutes. vu l'état de mes pieds, je me suis abstenu.
Le vendredi 18 : nous avons fait plus soft. NOUS AVONS COMMENCER la journée par le chateau de st angelo, descendu le pont et rattrapé la place navone, l'eglise st luigi de frances, le pantheon et de retour à l'ile d'isola par le compo di fiori.
la matinée se termine par un petit casse croute au bord du tibre, mais pas de peniche en vue car le tibre est en train de debordé et les berges on disparut sous l'eau.
L'après midi direction le retrait des dossard au palais des sport.J'aurais le dossard 3033. J e prend possession de mon pack de course : un T shirt en coton, un sac à dos ASCIC de bonne facture, de la pub et des bouteille de Gatorade.
Pour 35 euros d'inscription, je dis pas mal contrairement à certain marathon français ou les inscription deviennent du n'importe quoi.
La course est quand même un golden race et il nous prenne pas pour des americain.
De plus pour les finisher une belle medaille en métal les attend.
Après, la visite du marathon expo continue. Nous voyons quelques beau marathon présent sur les stand, venise, turin, vienne, munich... quelque marque francaise : XNEXT les lacet de triathlon sont pour la première fois sur des salon étranger... quelques degustation de glace au soja vont agrementé la suite du cheminement.
Le marathon expo est un peu court et nous sortons pour reprendre le metro direction la suite de notre periple touristique.
Nous finissons l'apres midi au therme de caracalla près du circolo massimo derriere le colisée ensuite direction le bed and breakfast pour reposer un peu les peton car le marathon approche et je n'ai pas trop eut le temps de souffler.
Petite nuit de sommeil réparatrice et levée 7h30 pour aujourd'hui prendre la direction du bord de mer ce samedi 19 mars.
Ostie antica sera la destination du matin et la plage l'après midi car elle ce situe seulement à 30 minutes de train de rome.
La matinée va se deroulé sous un beau soleil avec la visite de la cité d'ostie antica qui est un champ de ruine mais qui à l'époque reluisait de marbre blanc.
l'après midi apres avoir trouvé le port d'ostie nous faisons un halte bain de pied uniquement car l'eau n'est qu'a 15 ° et je ne tenterais pas le diable.
de retour à rome, nous finissons la journée sur l'appia antica, une autre voie romaine qui ammenait autrefois les pelerins à rome.
De retour vers 19h00 à l'hebergement, je me dis mais demain j'ai un marathon à faire en 3h20 et j'ai les pied défoncé. comment vais je tenir.??....
Bon commencaons par se restauré.
.
La nuit porte conseil ... et tu es venu la pour en prendre plein les yeux. Mêmme si je termine en 3h30... et bien je reviendrai et de toute façon le marathon de rome n'est pas le parcour propice au perf alors decontrate toi et reste zen.
Voici mon état d'esprit le soir avant le départ du marathon.
Pour résumer, je me suis préparé sur 3h15 pour espérer faire moins de 3h20 et mon record est de 3h26'06 à paris l'an dernier.
Je ne suis qu'à mon 3 ème marathon: caen 2009 , paris 2010 et rome. Dons no pression.
Donc en ce dimanche 20 mars 2011, levé à 5h30 pour un départ à 9 h.
Petie colassion normale à base de sucre d'orgat, de pain d'épice fait maison par belle maman et du café ialien bien sure.
j'agremente le tout par kelke croissant et des pate de fruit faite aussi maison. A 6 h ventre plei, je commence à voir pointé le nez du stresse.
Qui n'a jamais eut cette petit boule au ventre et se dire mais vais je être à la hauteur aujourd'hui. A lors que tout l'hiver du 27/12/2010 au 12/03/2011 60 heures d'entrainement 54 séance d'entrainement et 700 km me donne encore ce doute de ne pas etre pret... ! ??
7H30 départ en metro vers le circolo massimo pour déposer le sac et me préparé.
8h00 nous arrivons vers le colisée et deja plus de 5000 à 6000 personnes sont présente autour du site.
la fourmilière est en marche et les sanitaire deja pris d'assaut.
8h30 je commence à me dirigé vers les sas
BON ME VOICI PRES DES PÖRTE DE l'enfer ou de la delivrance *, je ne sais pas trop situé mais je dirais plus de la delivrance.
La queue commence à se faire je decide d'aller sur la ligne de départ.
Nous somme autour du colisée et nous en prnons plein les mirette deja.
avant le dépar zen cool mais un peu la barre au ventre.
8h30: ca commence à s'agglutiné dans les sas, je repère les ballon 3h15 vert comme l'espoir ... et je me tate encore de resté avec eux ou de plutôt resté loin derriere... on verra plus tard.
Devant et dérriere la foule s'ammasse.
le strasse monte 8h45.
9h06 : 1minutes avant le départ et tout les sas serré me font rapproché de la ligne .
Le départ des handisport est donné à 9h00 et le notre7 minutes plus tard à 9h07.
le stresse monte et l'hymne italien résone dans les travées
http://www.facebook.com/login/setashome.php?ref=login#!/video/video.php?v=1910636093546&comments
9h07: starter le départ est donné et nous devallons via del fiori imperiali.
je me retourve au bout d'1 km entre les ballon vert 3h15 et jeune 3h00.
Je decide de lever le pied et de me faire rattrapper par le groupe des ballon 3h15.
j'essais donc de me caller sur l'objectif fixé de 23'00 23'15 au kilo sur le premier semi et de voir de tenir la meme cadence sur le second semi plus montant et cassant avec les pavés et les relance au menu.
le 5 eme kilometre passe et nous avons deja passé la pyramide et descendons vers le sud de la ville en longent le tibre.
je passe en 23'18.
Les jambes tournent bien et je prend le temps de regarder le paysage.
je croise certain francais ou l'on discute un peu, tiens un castelroussin... ba je lui repond: " et toi tu es d'ou .."il me repond comme toi de chateauroux.
faire 1500 km et croisé un castelroussin et bien le monde est petit. il part devant car il pour objectif 3h00.
Je continue mon parcours et continue le chemin avec un coureur de blois ou nous passons le tibre et arrivons au 10 eme kilo en 45'43.
Nous revenons par la suite vers le 15 eme kilo les jambes tourne toujours aussi bien et je passe en 1h08'07. la foule deviens de plus en plus nombreuse sur le bord de la route et je continue bon bout de chemin a 13.2 km/h...
Nous tournons vers le vatocon pour arriver sur la place st pierre et attention le mirette nous en prenons plein les yeux.
Le semi pointe son nez et je suis toujours frais pas de soucis le moral est bon et les jambes tournes bien.
je passe le semi en 1h35'53... je me pose mille question. n'es tu pas partie trop vite la deuxieme partie est eprouvante ... bref je me dis que de toute facon qui ne tente rien n'a rien et tu t'es entrainé alors pourquoi pas tenir se rythme.
nous sortons de la ville et prenons les portions les moins touristiques mais plus bucoilique à par l'autoroute arff... montez et descente de pont .. relance cote et descente ca commence à lacher.
Je remonte , je remonte gros de monde et cela me redonne du pepz.
25 eme en 1h53'39 et 30 eme en 2h16'40.
Je tiens le rythme et me surprend , je me ravitail en solide à partir du 30 eme et prend de la banane.
Nous revenons le long du tibre vers le centre ville de rome et le monde se fait ressentir et cela donne des forces car la partie qui arrive n'estpas une partie de plaisir.
Pavé , bosse et relance...
Nous attaquons par la fontaine de trevi et ca route defoncé, étroite et montante.
Je reussis à garder le tempo le 35 eme passe et nous tournons vers via del cordo pour remonter vers la place du popolo.
Je passe en 2h39'25 et une base de 4'32 à 4'34 au km.
Mais là via del corso je remonte des coureurs mais je sens les jambes durcir et baisse mon rytme et arrivée place du peuple que s'est dure je rame rame 36,37 ,38 en redescendant vers la place d'spagne j'essaie de me faire violence et me dire plus que 4 allez leplus dur est fé.
du 35 au 40 je mettrais 1' d plus que les autres km mais passerai kan meme en 23'48 donc pas mal...
nous arrivons piazza venezia et la foule amasser le long des barrières donne des ailes...
arrivée au 40 eme pres du circolo massimo une derniere difficulté nous attend .
je vais avoir des ailes et faire les 2.195 dernier km en 10 minutes pile et4'33 du km.
je rattrape une centaine de concurrent et passe la ligne en 3h13'15 secondes.
Record battu et une joie immense je leve les bras au ciel.
je realise le temps fait, les sacrifice et efforts fait tout l'hiver.

Bib Number: 3033 - GUILLOT WILLIAM
Year of Birth: 1977 - Nationality: FRA
Team: n/a
Final Time: 3:13:15
Overall Position: 709
 

Je termine sans bobo, après 1 semaine de repos rien à déclaré.
Sur mes 3 marathons s'est celui qui m'a fé le moins souffir .
Peut être dû à l'entrainement de cette hiver qui fût plus qualitatif que les 2 precedente préparation.
mon avis: ce marathon fait souffrir les organismes les 22 km de pavés ne pardonne pas un choix de chaussure trop legere et surtout ne pas partir sur un rytme trop élévée .
Beaucoup de coureur on eut chaud sur le bord de la route.
      ce marathon est à faire voir à refaire pour moi !
je le conseil mais il reste quand meme plus exigent niveau du parcour que le marathon de paris.
voila ma medaille autour du coup et de retour en france un temps de 3h12'46" EN POCHE .
1 semaine apres mon retour j'ai encore la tête dans les étoiles.
Pour mes 35 ans je tenterai l'inscription au marathon de Boston.
J'ai accrocher le temps qualificatif de 3h15 pour esperer être retenu.
Je suis donc BQ comme disent les ricains.
merci de m'avoir lu et bon marathon au prochain.
sportivement
william
20/03/2011 Marathon de Rome (Italie)   3:13:15 RP Guillot William
Split Time min/Km Delta min/Km RealTime
Km 5 - Via Ostiense 0:23:18 4,39 0:23:18 4,39 0:22:50
Km 10 - Lungotevere Testaccio 0:45:43 4,34 0:22:25 4,29 0:45:14
Km 15 - Lungotevere Marzio 1:08:07 4,32 0:22:24 4,28 1:07:39
Km 21,097 - Lt. della Vittoria 1:35:53 4,32 0:27:46 4,33 1:35:25
Km 25 - Via del Foro Italico 1:53:39 4,32 0:17:46 4,33 1:53:10
Km 30 - Lt. G.A. Thaon di Revel 2:16:40 4,33 0:23:01 4,36 2:16:12
Km 35 - Largo di Torre Argentina 2:39:25 4,33 0:22:45 4,32 2:38:57
Km 40 - Via Petroselli 3:03:14 4,34 0:23:49 4,45 3:02:45
Arrivo 3:13:15 4,34 0:10:01 4,33 3:12:46