Christophe Le Saux

" Pour moi, le trail est avant tout un moyen de s'évader dans la nature physiquement et psychologiquement.

Quand je pars vers l'horizon avec mes Hoka aux pieds je laisse tous mes tracas à la maison.

Le secret est de se faire plaisir avant tout.

Mon reve serai de faire le tour du monde avec comme seul moyen de locomotion que mes jambes –et mes bras sur l’eau- et de traverser toutes les grandes chaines de montagnes."

Christophe Le Saux : 38 ans, vit en Guyane depuis 7 ans où il exerce une profession d’infirmier, pratique le vélo, le kayac, et la course à pied. Son terrain de prédilection, son « milieu naturel » est la forêt de Guyanne. Dans le monde de la course nature, Christophe est un personnage hors norme, aussi discret qu’atypique. Courir est pour lui aussi naturel que respirer, « le trail c’est pour moi une façon de découvrir, de voyager, d’aller à la rencontre d’autres cultures et de faire corps avec la nature ». Et effectivement, Christophe, félin en forêt équatoriale, devient chevalier du vent sur les sentiers himalayens, coureur des cimes dans la cordillère, homme bleu dans le désert… car sa faim insatiable l’a conduit sur tous les chemins, sur toutes les montagnes du globe. Son palmarès éloquent dans l’ultra laisse rêveur, mais son programme pour le second semestre 2010 vous coupe littéralement le souffle : jugez plutôt :

  • Avril : une petite croisière dans les caraïbes sur le Guadarun
  • Mai : Tchimbé Raid en Martinique
  • Juin : marathon de la banane ou championnat de France des 100km
  • Juillet : treck avec sa compagne au Pérou : rando course et trois projets de sommets à plus de 6 000m.
  • Août : Grande Traversée des Alpes : 640km en 14 étapes
  • Randonnée pour récupérer
  • Septembre : Tour des géants en Italie (Départ Courmayeur) : 330km en non stop avec 24 000 de D+
  • Octobre : Direction le Népal pour un circuit de reconnaissance pour un projet d’ultra
  • Novembre : Himal Race : 890km à travers l’Himalaya
  • Décembre : Trans Martinique ultra de 127km.

Aucune soif de surenchère dans ce programme, simplement une manière de mener sa vie comme il lui plait avec passion et générosité. Et quand il met sa casquette d’organisateur, c’est pour proposer une épreuve de caractère bien sur : le Guyanne Trail en Février. « pour faire découvrir le pays où je vis à des gens qui partage ma passion ». Une aventure sportive et humaine portée par un homme d’exception. 200km de course dans le milieu difficile, hostile de la forêt Guyannaise avec une visite guidée du pays.