Inspirer des grands marathons festifs, comme celui du Médoc, le marathon du Vignoble d'Alsace vous fera découvrir ses vignes, ses vergers et ses villages fleuris, entre Molsheim et Marlenheim, tantôt le long des routes, ruelles et chemins viticoles, tantôt le long de la Bruche et de la Mossig.

Affiche_MVA_40x60_2013_light


Le départ est donné dans la zone commerciale de Dorlisheim, à 2 km du village marathon qui se trouve au coeur de Molsheim. A une centaine de mètres derrière le départ se dresse le château de la commanderie St-Jean. Bâtie en 1857, elle fut rachetée par Ettore Bugatti, célèbre contructeur automobile qui au début du siècle dernier créa son usine à Molsheim.

Après 2 km dans les rues de Dorlisheim, on passe au-dessus de la voie rapide qui s'enfonce dans la vallée de la Bruche pour faire une petite immersion dans cette dernière. On longe vignes et vergers avec de petits faux-plats montants et une descente au niveau du Rangen pour revenir sur Hermolsheim où vous attend une petite côte d'une centaine de mètres. Ce ne sera pas la dernière sur ce marathon très vallonné ! Quittant le faubourg de Mutzig, vous entrez dans l'ancienne cité brassicole par une grande route toujours très fleurie à cette époque de l'année. En face de vous se présente la colline de Mutzig, depuis longtemps prisée par les militaires. En effet, à la fin du XIX siècle, le Kaiser Guillaume II (le même qui fit restaurer le Haut-Koenigsbourg) entreprit la contruction d'un fort pour se protéger d'éventuelles attaques françaises venues de la vallée (le fort peut être visité). Aujourd'hui, c'est le 44ème régiment de transmissions qui a pris ses quartiers sur la colline en installant de grandes antennes, à l'écoute de la moindre information électromagnétique.

Au km 7 vous quittez Mutzig le long de la Bruche, derrière le complexe sportif, pour revenir sur Molsheim. On traverse complètement la ville, passant à coté de l'ancien couvent des Chartreux, l'un des rares que l'on trouve en centre ville.

On sort de Molsheim par la piste cyclable menant à Dachstein, puis Ergersheim. Petit tour dans les rues du village avant d'aller rentre visite aux habitants de Wolxheim. On contourne alors le Scharrach, une colline sèche coiffée de pins noirs d'Autriche et connue par une flore typique de ces milieux secs et calcaires.

Après plus de 10 km plat (entre le 7 et le 17ème km), les montées et descentes vont se succéder lors du passage à proximité du hameau de Altbronn, puis lors de la traversée de Dalhenheim et enfin au semi à Scharrachbergheim. Profiter de ce ravitaillement à mi-course, d'où partent les coureurs du semi. La seconde partie du parcours va s'avèrer très difficile, avec la chaleur qui va approcher au fil des kilomètres son apogée.

Longue descente dans Scharrachbergheim, avant de traverser Odrazheim, Kirchheim, tantôt sur piste cyclable, tantôt dans les rues des villages. Au niveau de Marlenheim, il est temp de faire demi-tour et de revenir sur Molsheim.

La partie suivante est de toute évidence la plus difficile dans le vignoble entre Wangen et Dangolsheim. C'est plutôt vallonné ! D'ailleurs au km 30, après Traenheim c'est un mur bien réel qui vous attend, alors que le soleil brûle de plus en plus fort. Oui les vignes aiment les côteaux et le soleil !

Au km 36, on traverse Soultz avant de prendre la piste cyclable enfin à l'ombre des peupliers le long de la Mossig, puis de la Bruche. Vous traversez le barrage d'Avolsheim, où les deux rivières se rencontrent pour filer vers Strasbourg.

Reste alors 4 km, toujours sur la piste cyclable ombragée rejoingant Molsheim et l'arrivée bien méritée.

Rendez-vous pour la 9ème édition à cora Dorlisheim samedi 15 et dimanche 16 juin 2013.

http://www.marathon-alsace.com/