Courir pour la passion et l'émotion

02 avril 2019

#62 Marathon des vins de la côte du chalonnais 3éme Editions

 

55604023_10219364311046439_7703337579852070912_n

55795275_10219364313846509_5264806001319608320_n

Givry est le point de départ des courses du Marathon de la Côte chalonnaise.

Samedi 30 mars, une 3 ème Edition de ce marathon festif organisé de main de maître. Bénévoles, coureurs et organisation sont 

en effervécences.

Nous serons près de 3000 sur toutes les épreuves et 645 sur le marathon au départ.

Ce marathon n’est pas plat avec 500m de D+.

Un marathon ou je retrouve une équipe de CLM en force.

55776218_10219360082700733_2996453435215183872_n

55795197_10219360080900688_4721249156679598080_n

55807430_10219360085500803_4071528395589025792_n

55857525_2590379214311201_6084078112612548608_n

55864942_10219360082300723_2222855234508554240_n

Après nous être retrouvé, le départ est donc donné a 9h00 pétante à un train de sénateur pour une dégustation en terre bourguignonne.

Premier semi , la découverte des lieux

Nous avancons dans un décor champêtre. Le marathon festif se vit ... 

Nous sommes dans un décor de rêve , des chateaux, des groupes musicaux et tout cela dans une bonne atmosphère.

Givry,  Dracy-le-Fort, 1er ravitaillement au château de Germolles, tout s'affole ;-) mais je reste à l'eau et pas de crémant pour ma part au km 5.

55615912_10219364312686480_8393337437597728768_n

55624199_10219364311486450_5659089891787538432_n

55860859_10219364313326496_5131031342145863680_n

Les km défilent et nous profitons de ce soleil si printanier 20 °c déjà cela chauffe du le tétiaux.

Nous repartons ensuite à travers les vignes. L’environnement est vraiment génial. Une petite montée au 9ème km,

Je suis avec vincent et nous discutons, j’essaie de ne pas trop forcer, puis une descente nous amène à Etroyes...

Ensuite les montée et les descentes se succèdent. Je vois vincent qui souffle fort, je l'attends et on discute avec

les autres coureurs de choses et d'autres...

55901807_10219371353062485_8095747266851110912_n

Le 15 eme km se profile avec son ravito ou nous repasserons deux fois et j'entame la discution avec les coureurs en joelette.

Je trouve cela extraodinairement collectif et solidaire cette façon de courir et de faire partager la course à des personnes ne pouvant le faire.

Nous mangeons bien sur les ravitos , ils sont concéquents et copieux.

Je repart avec vincent et nous irons jusqu'au semi ensemble en 2H15.

A Rully, le point de « demi-tour » de ce marathon, puisqu’après nous repartirons en direction du sud.

Nous passons à travers différentes petites rues, voire ruelles, le parcours de ce marathon est vraiment pittoresque,

ça me plaît. Je continue à décliner les offres des ravitaillements festifs.

55869296_10219371352342467_5912968492440616960_n

55912235_10219371352822479_5357550648936103936_n

56119881_10219371353342492_5666692808535179264_n

Le 2ème semi s'est une autre histoire ;-)

vincent me quitte car il est dans le dur.

On se prend une centaine de mètres de dénivelé entre le 23ème et le 25ème km…

55609170_2580890975259758_731819718083608576_n

Les bénévoles et le publics est bien présents sur le parcours et cela donne un peu de forces.

Le parcours reste vallonné, et ça devient dur, très dur.

Au 30ème km à Saint Martin sous Montaigu.

C’est le ravitaillement. Je vois des bénévoles qui nous encouragent.

Je me restaure et je repars avec un petit verre de vin rouge.

À partir du 34ème km, nous commençons à monter.

On a 3km de montée là ...

Bon allez, on lâche rien !

Je croise carine et pas mal de coureur qui me demande d'ou j'arrive car depuis le 32-33 eme j'envois du 10 dans les côtes,

pour finir ma préap de Belves qui sera dans 2 semaines.

autant joindre l'utile à l'agréable quand on peu... je degusterai au 41 les oeufs à la couille d'âne qu'on dit dans le berri mais ici s'est les oeufs meurettes.

Pour ceux qui ignore ce que s'est : " Œufs dans de l’eau vinaigrée mais vous pouvez y ajouter un peu de vin rouge. Vous aurez des Œufs bien colorés

avec des lardons".

Je ne tente pas les escargeots car la va falloir basculer et finir les dernier km .

La descente s'amorce a fond les ballons la ligne droite se profile,  dans un chemin de vignes, avec de la terre, des pierres.

Arrivée en bas, il reste encore un peu plus d’un kilomètre..

La foule est bien présente dans le dernier km ... j'apprecie et je savour avé kuluis cesarus.

55698667_10219136955153806_5075216266449387520_o

56208292_10219364314486525_5177729658266845184_n

C’est enfin la ligne d’arrivée, Je finis ce matin bien frais et heureux du partage tout le cheminement au milieu des vignes.

S'était beau, les bénévoles sympathiques, une bonne ambiance.

Le chrono est anecdotique en 4 h 16.

Je remercie jérome de m'avoir fait découvrir son terroir et ses parcours et chemin bourguignons.

Au CLM présent toujours dans la bonne humeur et la chaleur humaine.

je conseille ce marathon a tous , un bon et beau festif à faire.

allez a dans 15 jours les 100 km de Belvès pour ma part... l'aventure continue.

Au plaisir d'avoir pu partager avec vincent, pink runner, carine, silver run, francine et tout les autres que j'oublie.

 

Marathon des vins de la Côte chalonnaise

Programme Vendredi 29 mars 9h30 à 16h30 : Départ des courses enfants à Givry13h à 19h : Ouverture du Village Marathon et retrait des dossards à la salle des fêtes de Givry13h à 19h : Retrait des dossards et inscriptions sur place, à la salle des Fêtes de Givry20h à 23h : Pasta Party avec animations à la salle des fêtes de Dracy le Fort Samedi 30 mars 7h à 10h : Retrait des dossards et inscriptions sur place, à la salle des Fêtes de Givry Présentation des plus beaux déguisements sur le podium 15 minutes avant le départ.

https://www.marathons.fr

 

 

 


27 mars 2019

Les 6 H de vallet - 44 - Un record sous le soleil au pays du muscadet

54255065_2336820063215460_20858783550930944_o

Les 6 H de vallet ont eut lieu ce samedi 23 mars... après une semaine chargé en km . Je suis arrivé a Vallet à côté de Nantes en milieu de matiné.

Je retrouve sur place patrick , isabelle, fabrice et d'autres coureurs de circadie, de la route et du trail... le niveau de course est assez  élevé.

Le contexte de la course un ché dans le pays du muscadet , une prporiété au milieu du vignoble nantais... une rampe, des gravillons, du bitume, des tournicotti et tournicoton ... bref un beau site pour une belle fête et un public bien présent.

Le top départ est donné a midi pile et je décide de partir prudement a 5'30 au km les premiers tours et puis la machine se décante et ce dérouille. L'ambiance y est bonne, les bénévoles et l'organisation est à nos soins.

Devant ca part sur les bases de 84-82 km les tours défilent et le leader me double 2-3-4 fois. Je reste a mon rythme qui augmente progressivement.

Après 2 h de course sur un parcours sinueux et mixte entre route et chemin gravillonné de 1.01km , je prends conscience que les sensations sont bonnes.

54522379_2336843169879816_6690247905321680896_o

Je suis 13 eme de la course à un rythme de regulier de 4'56 au km ... PROGRESSIVEMENT , je me sens bien et je tourne toujours aussi régulièrement malgré mes ravitaillement pour bien m'hydrater. mi course 3 h je passe sur les bases de 72 km ... 9 eme place... je demande a un bénévole si l'on peu avoir une lessiveuse remplis d'eau pour mettre une casquette , un buff dedans pour se mouiller la tête avec carla température est bien montée depuis midi on est à 25-27°c.

je vais faire ceci ainsi de suite jusqu'a la 5 eme heures et mon allure est toujours autour de 5'00 au km et je passe le marathon en 3h32 le 50 km en 4h09' ...

je leve les yeux sur le tableau des résultats et je sens depuis quelques tours que 2-3 coureurs comptent mes tours que je leur reprends ... a ma surprise je suis 5 eme et seulement a 1 tour du 4 eme qui en avait 5 d'avance au bout de 3h, la troisieme a 2 tours et le 2 eme a 3 tours.

Je reste avec partick poivret 2-3 tours apres 5h15 de course mais je le laisserai filer a son allure car il est un peu plus rapide que moi.

la suite de la course se termine en presence du 4 eme et de la 3 eme manon et alexandre qui on réalisé une superbe course.

L'organisation nous prépare des huitres et du muscadet sur le bord du parcours.

55460060_2336869163210550_5671929108108410880_o

Je me laisserai porter et savourerais cette course belle et regulière avec le vainqueur de la course wilfried sourice qui viendra me dire que j'ai été super régulier et qu'il a bien aimé mon approche de partir lentement mais de finir surement sur casiment le même tempo vu la température élevé pour la saison.

je termine pas trop cuit les 6 h avec 72.110 km à la cloche et fumigene.

55211306_2336870853210381_4783203445744074752_o

Une belle expérience que je n'avais pas retenté depuis 2014 à châteauroux au 6 h de belle isle .

voila place à la recupe pour belves dans 3 semaines maius cela sens bon si je fais pas le con :-) 

2019 coureurs de fond saint oustrille 6 h de vallet nr27032019

Pour ma course j'ai utilsé:

Bidon raidligt souple 300 ml

avec isoxan sport gout agrume 1 sachet 2 bidon + eau gazeuse+ eau plate 

fruit sec + noix de cajou + ravito organisation

1 gourde pomme de terre / carotte  + 1 gourde bettrrave de chez https://www.4ultra.fr/

Posté par WILLIAM36 à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

20 mars 2019

6h de Vallet - 44 loire atlantique

 

Samedi direction la loire atlantique et le pays du muscadet pour retrouver la circadie et les 6 h que je n'ai pas recouru depuis 2014.

Je vais tenter de battre mes 59 km et établir mon nouveau record sur 6 h . sachant que depuis j'ai pas mal progressé et maitrisé certaine distance comme le 100 km et 24 h ...

Il parait qu'a Vallet il y fait bon vivre :

Première course à horaire du département de Loire-Atlantique ! 6 heures d'endurance sous différentes formes : en solo ou par équipe. Course enfants d'un kilomètre. Animations et restauration sur place. Bonne ambiance assurée !

J'y retrouverait ronan, patrick , alexendre et le parrain erick clavery ...

 

bon a samedi pour le resultat.

video :

 


ici

6h_de_vallet_20190218100209_1_h480

 

Posté par WILLIAM36 à 16:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 mars 2019

Trail des Vulcain - L'Ultra Volcanique 73 km 3500 de D+

 

 

53206777_1206177566199345_5615565977405095936_o

Le vulcain est un evènement qui est devenu incontournable dans mon agenda depuis 4 saisons.

N'ayant pu la faire l'an dernier, je l'ai réintegré dans mon planning de course cette année pour préparer l'ultr'ardeche en mai.

Au menu, 600 partants, le 73 km 3500 de d+ de puys, des puys et le Puy de "Dôooommmme" qu'il dise dans le coin ;-) .

Elle fait le plein tous les ans. Elle n'a pas à rougir des plus grande. Elle s'impose par ses formats le week-end pour que tout le monde y trouve son compte (13 km, 22 km et 47 km). J’y reviens et j'y retourne,Des édition précédente bien enneigée, celle ci sera seché et venteuse.

Samedi 2 mars, retrait des dossards et rencontre sur le salon de pas mal de monde du trail et des sentiers que je pratique depuis 10 ans , gilbert , coco et bien d'autres me donne a chaque fois la sensation que notre sport est pas individuel mais plein de partage.

Je vais me faire un roupillon et me monte le puy de dome dans l'apres midi ou j'ai pris le gresile et le vent ... retour a l'hotel pour un repos avec un départ a 6h .

 

5h30 dimanche, je retrouve jérome et d'autre habitué , aurelien et maxime de châteauroux ou nous serons pas au même tempo mais venu chercher la meme choses voir Volvic. 

Vous allez me dire mais on part de Volvic mais le revoir en passant par le pouy de dome ... s'est 35 km allé et retour ... assez roulant mais bien accidenté avec les pouys.

53169347_1206180326199069_2761607282054660096_o

Le starter est lancé bim et ca part a vive allure. Je reste avec jérome la première montée mais je le laisserai filer le Puy de la Nugère, Puy de Jumes, Puy de la Coquille et Puy des Gouttes offrent de beaux panoramas passent et nous arrivons au 1 er ravito Km 20 premier ravitaillement au Puy de Lemptégy. Je suis bien et je trouve petit à petit mon rytme sur les bases de 9h45 -10h pour le chrono final...

Une petite soupe, du pain et du fromage, une banane et ça repart. je ne tarde pas ... la suite va etre plus roulante que d'habitude, Un itinéraire de déviation passe au pied du Pariou, puis enchaîne par une longue boucle fréquentée par les joggers. Je croiserai l'amis mikael Mussard rédacteur de esprit trail , journaliste et photographe avec qui nous discuterons quelques km et que je laisserai tranquille car quand je pars je suis bavard ;-) 

53267081_1206179479532487_4380099406142111744_o

Nous arrivons au pied du puy de dome et je croise aurelien qui en descend blanc et son sciatique lui tire. il arrete . maxime lui est bien loin devant sur les bases de 7h30 un avion de chasse...

Cette année la particularité, le ravitaillement n'est pas au pied du col de ceyssat mais en haut du puy de dome... je remonte , remonte au train train régulier des concurrents partis bien trop vite.. je gère la guinguette vogue la galère j'ai de bonne sensation.

Larrivée au puy, il fairt froid j'y traine pas et prend une soupe chaude et remet le bonnet et gand pour la descente. La forme est bien la , je fais prudemment la descente du puy et l'allé retour m'aura pris 1h10 ... 

53185809_1206177902865978_3155516891892547584_o

Nous retournons vers le Puy de Lemptégy par des chemin plus forestier et la tempérarure est plus clémente, les vues sont toujours aussi magnifique... cette auvergne je l'aime. 

Depuis mon adolescence j'y viens, j'y ai étudié  à riom et l'école d'archi de clermont.  j'adore parcourir ses sentiers et ses senteurs toute saison.

Nous repassons au Puy de Lemptégy je suis bien bien bien tintin.. je papote avec deux trois coureurs et commence à me projeter sur l'arrivée en moins de 9h30... Malheur oh malheur... 

et puis et puy et pouiiiii le 45 eme km , 47 eme km je passe une grosse marmitte vide et là et là plus rien dans le moteur ... que se passe t'il ...

53900794_1210088825808219_4380300290352480256_o

La montée au Puy de la Louchadière se fait mais mon corps est a sec ou je sais plus ou j'habite. habituellement je le trotte ou le marche rapide... la je me traine . je retrouve des coureurs doublé precédement mais je me traine pas à pas ... le sommet arrive et nous revenons sur les crêtes avant de redescendre sur volvic gare ou je retrouves un peu de jus et de jambes ... mais il faudra attendre le ravito de la gare .

Du solide , du liquide dans les bidon ou j'arrive a peine a refermer mon bidon... Le bénévole me dit :" Un biere .." je reponds pourquoi pas ... et la il me regarde avec de gros yeux. Me le fait répeter et je lui reitère ... Une bière.. et je bois ma bière . je repars dans la descente doucement mais surement mais les jambes trainent toujours.

53321700_1206177886199313_8342984697013338112_o

J'arrive à la tour Noel avec du mal mais je courotte un peu... le haut de la tour et s'est les dernier km ou je retrouverai l'amis jérome et nous finirons ensemble . Lui aussi a eut du mal sur les 20 derniers km .Nos forces reunient pour finir les 3 derniers km et recourir un peu des que le bitume reviens...Nous franchissons la ligne en 10h24' me semble t'il mais le principale est ailleur que le chrono ou la place ...(214ème sur 478 arrivants)

jerome et william156A0739

Chaque course nous donne du fil a retordre mais je sens que la saison 2019 s'annonce bien. place au 6 h de Vallet dans 3 semaines pour faire le Hamster

Sincèrement, cette course restera une belle épreuve à mes yeux toujours autant de bonheur que découvrir la chaîne des puys sous différentes lumières et saison . La dernière en date était en mai sur le trail des volcans 3 jours 3 étapes avec les 3 soleils que je vous conseille fortement.

Edition 2019 sèche, la premère sans neige pour moi depuis 2015 mais quel pied .

22 février 2019

Ultr'ardeche 2019 222 km ACTE III : 18-19 Mai 2019

 

40932358_2377037172306736_6318211064978735104_n

En 2019 s'est mon gros projet avec ma tentative de tirage au sort du spartathlon .

222 km sur les routes ardéchoise. 

Après deux premières éditions en 2012 et 2013 restées dans les mémoires, L’Ultr’Ardèche avait été mise en sommeil, au grand désarroi des amateurs d’ultramarathons musclés. En 2019 ceux-ci retrouvent le sourire, la pêche, la patate et la banane puisque la 3ème édition tant attendue est enfin programmée pour le week-end des 18 et 19 mai prochains.

La grande, redoutable et tumultueuse boucle autour de ce département aux charmes touristiques incontestés et aux formes (reliefs) avantageuses, initialement de 212 kilomètres en 2012, puis 216 en 2013, a encore forci de quelques poignées d’hectomètres puisqu’elle est annoncée à 222 kilomètres tout rond pour l’Opus 2019. Mais quand on aime on ne compte pas, et pas les bornes kilométriques non plus.

Le temps d’un très long week-end sans sommeil, la petit commune d’Alboussière, centre névralgique de l’épreuve, va donc redevenir la capitale de l’Ardèche ! A 100 jours du départ, 130 concurrents sont déjà enregistrés pour un nombre de participants limité à 150 qui risque fort d’être atteint avant le mois de mai. Un chiffre jamais atteint en France sur aucune course de ce gabarit, alors que l’ultra route est globalement à la peine et que ses pelotons vieillissent, décimés par le succès des ultra-trails qui prolifèrent d’année en année. La première réussite de l’Ultr’Ardèche est bien là et elle la doit d’une part à la personnalité de son initiateur et meneur, Laurent Brueyre, lui-même ultramarathonien, et aussi à l’accueil offert par Alboussière, Monsieur le Maire en tête, lors des deux premières éditions. Et puis cette année les organisateurs n’ont vraiment pas lésiné sur les moyens ni la logistique puisqu’une pleine lune bien pleine viendra éblouir la nuit du 18 au 19 mai…

Nombreux sont les pionniers de 2012 et 2013 qui reprendront la route d’Alboussière à la mi-mai et, autre constat notable, nombreux sont aussi les coureurs de l’Ouest qui ont déjà signé leur engagement et se préparent à traverser la Gaule pour envahir l’Ardèche : Finistère en tête avec 8 coureurs pour un total de 18 coureurs armoricains (29+35+56+22+44), plus de 10% de l’effectif.

Attention Alerte Météo : avis de coup de froid, avis de coup de chaud ou avis coup de tabac au choix car lorsqu’on prend de l’altitude en Ardèche, la météo devient imprévisible et lors de la seconde édition nombre de coureurs furent surpris de franchir le Mont Gerbier-de-Jonc (alt. 1417 mètres) sous les flocons de neige au mois de mai… Mieux vaut le savoir et s’équiper en conséquence.

► Ultr’Ardèche 2012 (212 km) : 94 partants, 59 finishers, vainqueurs Olivier Müller 23h59′ / Carmen Hildebrand (GER) 26h43′
► Ultr’Ardèche 2013 (216 km) : 113 partants, 66 finishers, vainqueurs Stéphane Ruel 23h07′ / Carmen Hildebrand (GER) 27h38′

Site Internet : http://ultrardeche.fr – Inscrits : http://ultrardeche.fr/inscription

 Dénivelé-2019

52384556_2715200011823782_4900788620832538624_n

Posté par WILLIAM36 à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


21 février 2019

Bourges-Sancerre 2019

 

52089387_10217631560557064_500727675577434112_o

La mythique randonnée du Bourges-Sancerre 2019 sous le soleil et le clair de lune.

La randonnée Bourges-Sancerre, c'était cette nuit et ce matin ! Les randonneurs étaient très nombreux cette année. Y étiez-vous ? 

Moi oui en compagnie de maxime, eric et des amis ultra.

52545265_10219063888456062_3004182950418841600_n

Avec 1.340 participants pour le Bourges-Sancerre, 1.171 pour la Petite sancerroise (le plus petit parcours), et 975 pour le Morogues-Sancerre (29 kms), l'édition 2019 a réunit 3.486 amoureux de la marche. Une des plus belles participations de ces quinze dernières années, sans doute grâce au soleil !

Les nombreux participants à la mythique randonnée Bourges-Sancerre, organisée par les Cyclotouristes berruyers, ont pris le départ, samedi à minuit, du parvis de la cathédrale de Bourges, après un passage par les inscriptions, à la mairie. Puis se sont élancés à l'assaut de quelque 56 kilomètres, ponctués de quelques points de ravitaillement.

Pas de pluie, peu de gel... Ce dimanche matin, la 68e édition de l'épreuve a été marquée par des conditions climatiques idéales. Ce qui n'est pas toujours le cas, loin de là ! Les marcheurs n'ont pas eu trop à pâtir de la boue. Et, une fois le soleil levé, ils ont profité de ses rayons jusqu'au bout du trajet.

Comme chaque année, le parcours a emmené les marcheurs à travers les plaines berrichonnes et les collines sancerroises. Peu avant les premières vignes, il suivait, comme souvent, la route qui serpente au pied de la tour de Vesvre, à Neuvy-Deux-Clochers, imposante maison forte du XIIe siècle dont le toit pointu domine la campagne environnante.

52376470_10219063889016076_8202393082927251456_n

Autre passage incontournable de l'épreuve, la côte de Champtin, sur la commune de Crézancy-en-Sancerre. Une montée raide, suivie d'un chemin surplombant les collines couvertes de ceps. « Je les vois passer ici depuis le début », sourit un riverain, vigneron retraité, qui ne manque jamais d'aller regarder les randonneurs en plein effort. « À l'époque, ils étaient une trentaine. On les prenait un peu pour des martiens ! Après, ils ont été une centaine... Et maintenant, trois mille ! »

52518065_2066819940075876_6658035526047629312_n

Au bout de ces dizaines de  kilomètres, ils sont arrivés sur le piton, aux Caves de la Mignonne, aboutissement traditionnel du Bourges-Sancerre. Moment de délivrance, de réconfort. L'occasion de se rassasier, aussi. « Les derniers kilomètres ont été un peu durs, mais c'est super », lançait un groupe de participants, tout sourires, après avoir franchi la ligne d'arrivée, au bout d'une ultime montée. 

 52582655_10219063890216106_3116067677408329728_n

 52591415_10219063889456087_1600912900254334976_n

 

Évènement - La mythique randonnée du Bourges-Sancerre 2019 sous le soleil en vidéos et en images

Avec 1.340 participants pour le Bourges-Sancerre, 1.171 pour la Petite sancerroise (le plus petit parcours), et 975 pour le Morogues-Sancerre (29 kms), l'édition 2019 a réunit 3.486 amoureux de la marche. Une des plus belles participations de ces quinze dernières années, sans doute grâce au soleil !

https://www.leberry.fr

 

Posté par WILLIAM36 à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 février 2019

courir et mediter : technique que j'utilise en ultra fond

 

road-florida

Voilà quelques méthodes que j'utilise pour avancer en ultra fond lors de mes ultra.

Sur le spartathlon j'ai pu mettre en application des choses que j'ai travaillé plusieurs années.

Courir en méditation – entraînez votre corps et votre esprit simultanément ! 

Certaines associations d’idées ne nous semblent pas naturel, du coup leurs « inventeurs » passent soit pour des originaux, soit pour des précurseurs. 

Vous déciderez vous-même dans quel camp vous rangerez Sakyong Mipham Rinpoche et son idée de courir en méditation.

 

Le principe ? Lisez plutôt, voici un résumé des quelques points qu’il aborde dans son livre,

« Running with the Mind of Meditation: Lessons for Training Body and Mind » 

51lBb4KMN3L

Courir en méditation

Courir et méditer, des idées opposées, à la base ? Peut-être,car la course est un entraînement du corps, et la méditation est une formation de l’esprit. 

cependant, 

Si nous nous entraînons seulement le corps et ignorons l’esprit, le corps est remis en forme tandis que l’esprit est négligé. […] Inversement, si nous nous concentrons uniquement sur l’esprit, c’est le corps qui est négligé, et nous ressentons les effets néfastes de notre forme physique stagnante. 

c’est une une autre façon de dire men sana in corpore sano, ça fait donc longtemps qu’on le sait ! Et Sakyong de soulever un point intéressant : 

la recherche neuro-scientifique révélant comment [la méditation] déplace nos ondes cérébrales, réduit le stress, l’anxiété, la dépression et la peur – et amplifie nos sentiments de calme et de bonheur. Ces bénéfices mettent en évidence certains éléments clés de la méditation qui sont aussi simples et évidents pour l’esprit que la souplesse et la musculation le sont pour le corps. Une fois que nous avons compris cela, nous pouvons appliquer les techniques de méditation à toute activité.

13938121_10210375690567974_6332460155889574638_o 

Nous avons déjà parlé de la Pleine Conscience. Appliquée au footing, cela donne : 

focalisons notre esprit à n’importe quelle activité, et observons-la d’une manière non moralisatrice : quand nous courrons, soyons conscients de notre respiration, du battement de nos pieds, du balancement de nos bras. Et ce faisant, nous ne ressentons plus d’inquiétude quant à l’avenir ou de regrets pour le passé. Simplement se concentrer sur ce que nous faisons maintenant. Sur le plan pratique, lorsque nous sommes conscients, nous sommes en contact avec ce que nous ressentons physiquement. Par conséquent, nous devenons capables de sentir quand nous en faisons un peu trop. 

Et ce sentiment d’unité avec son propre corps est une source de bien-être intense. 

Si nous parvenons à nous inculquer la discipline d’apprécier le moment présent, nous serons en mesure de profiter de toute activité, quoi qu’il arrive dans nos vies. 

Une fois que nous avons cette satisfaction, nous pouvons regarder plus loin et que ce soit avec le fait de courir ou dans la méditation, il y aura toujours des défis à se lancer.

Courir plus vite, plus loin ou plus longtemps. Dans la méditation, le défi c’est d’être courageux et non pas d’essayer d’esquiver constamment l’ennui l’inconfort, mais plutôt de faire face et d’être « cool » avec les choses telles qu’elles sont. Car affronter les moments de doute, apprécier le défi, ça renforce l’esprit et lui donne de la profondeur.

Effectivement, 

le challenge fait naturellement partie de la vie. Il nous permet de nous étendre au-delà de notre zone de confort et de nous lancer sans crainte vers de nouvelles expériences. Sans défi, la méditation et l’entraînement deviennent des routines que nous subissons. C’est facile à analyser puisque toute joie s’évapore. Le défi ajoute un peu d’audace et de démesure à la vie ! 

Enfin, dans le cas du footing comme dans la méditation, poursuit Sakyong, 

il est aussi important de se fixer un but. Et quand ce but est atteint, ressentir bien évidemment le sentiment d’accomplissement, de valorisation, qui va avec fait tellement de bien… 

Vous l’avez compris, courir en méditation ce n’est pas passer pour un fou dans le parc en criant « OM » (le son bouddhique, pas le nom de l’équipe !) à chaque expiration. Non. C’est faire en sorte que les deux activités se complètent et se renforcent afin de vous faire parvenir à un état d’harmonie qui vous permettra de vous sentir forts et mieux encore, en vie. 

Peut-être n’aimiez-vous pas courir, parce que vous trouviez ça ennuyeux ou répétitif, ou stérile. Eh bien vous venez de trouver les outils qui rendent ça enrichissant, alors maintenant sortez vos baskets et votre survêtement, c’est parti !

On lit souvent ici et là en parcourant le web qu'une course d'ultra fond de plus de 100 km se joue autant sur le mental que sur le physique. C'est une idée que je partage et à laquelle je rajouterai le facteur alimentation / hydratation dans les proportions suivantes :
1/3 physique, 1/3 mental et 1/3 nutrition / hydratation.
La préparation mentale est donc primordiale dans ce genre d'épreuve notamment lorsqu'on pratique seul, sans ravitaillement, public et autres coureurs, ce qui est mon cas. 

Je me sers donc de ses éléménts pour créer du positivisme et une atmosphère propre a mon environnement.

13938335_10210488556198115_8470518564809975972_n 

En parcourant le web j’ai découvert cet article de 2013 (source : www.lapresse.ca). J’aurais aimé connaitre l’aspect plus « psy » des ultrarunners. Y a t’il des profils psychologiques types ? Pour quelle(s) raison(s) l’ultrafond ? 

Une étude américaine permet de comprendre quel type de personnes s’adonnent à l’ultrafond, ces courses de plus de 42 kilomètres. 

Des chercheurs de l’université de Stanford en Californie ont passé en revue des données concernant 1345 coureurs d’ultrafond (soit des ex-coureurs ou des sportifs encore en activité), les interrogeant sur leur habitude de running et les différentes courses auxquelles ils ont participé.

Leurs résultats montrent que ce type de coureurs avaient en moyenne 36 ans lors de leur première course de plus de 42 km. Même si la majorité des coureurs avait environ sept ans d’expérience avant de courir un ultramarathon, environ 25% des personnes interrogées n’avaient que trois ans ou moins d’expérience avant de se lancer dans une très longue distance.

Autre information, peu surprenante cette fois, les coureurs d’ultrafond s’entraînent beaucoup. Par exemple, les coureurs encore actuellement en activité avaient couru 3347 km l’année précédant l’étude. Parmi les raisons avancées pour arrêter de courir les ultramarathons l’année précédente on note d’abord les blessures, puis le travail et les engagements familiaux.

Le site spécialisé Runner’s World note que ces résultats sont fidèles aux observations faites dans le milieu des courses d’ultrafond ces dernières années.

Pour éviter les echecs et les désilutions, je mets dans la balance tout ces éléménts pour créer mon bonheur et valorisé les reussites et les echecs.

13938539_856265667808497_1847398173525796990_n

Le repos et le recentrage sur soit est l'un des éléments majeur de la reussite . 

Je croise quotidiennement des personnes et des professionnels qui se disent toujours débordés. J’entends la même litanie : « Je n’ai pas le temps ! », tel le lapin blanc d’Alice au pays des merveilles qui répète sans cesse : « Je suis en retard ». Bien sûr nous sommes tous confrontés à quelques coups de bourre mais la source du problème n’est pas là. C’est essentiellement un manque d’organisation et de méthode. Courir après le temps est le résultat d’une vision court terme et d’une absence de stratégie.

Je suis convaincu que l’individu est par nature doté d’une endurance certaine mais malheureusement celle-ci est souvent mal exploitée. L’analogie avec le coureur de fond me saute aux yeux et j’en retiens les quatre qualités fondamentales nécessaires :

-      La patience

-      L’abnégation

-      Le travail

-      La stratégie

Les trois premières sont fortement liées à notre caractère et à notre histoire mais la quatrième, la stratégie, n’est pas innée, il faut la penser et la travailler régulièrement.

Même s’il est parfaitement entraîné, un sportif dépourvu de stratégie va commettre des erreurs qui empêcheront le succès : un mauvais rythme, une méconnaissance de ses concurrents, une perte de sang froid dans les situations difficiles, un manque de confiance en soi…

Savoir déléguer, se faire aider, s’entourer

Selon son niveau de pratique un sportif est plus ou moins entouré : staff médical, entraîneur, coach en préparation mentale… Mais plus ses niveaux d’exigence et de performance sont élevés, plus il doit s’entourer.

L’humain agit souvent seul et il pense que personne ne peut le comprendre ou l’aider. C’est une grave erreur : l’isolement tue ! A de rares exceptions près, un coureur de fond qui veut tout gérer lui-même va droit à l’échec, sans compter les éventuels impacts sur sa vie personnelle.

Les solutions ? Elles sont multiples et elles nécessitent d’y consacrer du temps et parfois un peu d’investissement financier :

-      Intégrer un groupe de sportifs locaux pour ne pas rester isolé.

-      rechercher des aides externes (supports techniques,…)

-      Recourir à un coach  qui, avec son œil externe, identifiera les axes d’amélioration.

-      Muscler son mental, éventuellement par l’intermédiaire d’un professionnel, pour mener à bien ses projets et sa vie personnelle.

25

La clefs se trouve dans le bonheur et la réussite. Peu importe ou l'on va mais s'est ce que l'on fait dans le présent l'important.

 

06 février 2019

Marathon de Marrakech 2019 N°61

Le marathon de Marrakech 2019 - la 30ème !

 

Oasis au pied des montagnes du Haut-Atlas, cité impériale entourée de sa superbe palmeraie et de ses remparts ocres, Marrakech la Rouge, la perle du Sud, qui a jadis prêté son nom au Maroc, conserve toujours intacte sa faculté d’émerveiller…

Me voilà pour réaliser mon 3 eme Marathon ici , après 2015,2016 ... 2017 avait été manqué et 2018 un vol annulé avait empéché d'y être pour cause de brouillard à l'aéroport de tours.

En 2019, départ de Lyon en avion dans cette aéroport si sympa et facile d'accès ...

La trentieme edition du marathon et semi marathon international de Marrakech se tiendra le 27 janvier 2019 á la ville de Marrakech au Maroc.

En effet, c'est un marathon qui est placé sous le haut patronage de Sa Majesté, le roi Mohammed VI et qui se déroule chaque année á la fin du mois de janvier. C'est un évènement sportif qui est organisé depuis pres de trente ans raison pour laquelle c'est un évènement capital pour les coureurs internationaux. L'international marathon Marrakech regroupe en general plus de 8000 athlètes aussi bien professionnels qu'amateurs avec la présence de plus de 55 pays. On note aussi lors de l'International marathon Marrakech la presence de grands coureurs olympiques. Il y'aura aussi une course gratuite et spéciale de 3,5km destinée aux enfants de 10 á 13 ans lors de ce marathon international.

Je suis accueilli par Mounir de Courir le monde pour ce week end ali express ou nous allons passer un agréable moment à plus de 40 CLM.

repas, dossards, et convivialité sont de mise.

Mon week end ce termine avec un marathon en 3h44'26 en partant sur les base au semi de 2h08 donc 4h16 .

De bonne sensation pour la suite de ma préapration ardeche en mai 2019.

voici la video de certain coureurs pour l'atmosphère:

 

marrakech Marathon 20190127

25 novembre 2018

2018 Marathon du beaujolais - 100 marathons de pink runner n°60

Affiche-2018-MIB

46451167_10213787421303221_2340674541149224960_n

46485434_10218267619861274_3344655290124468224_o

Ce marathon du Beaujolais est une course historique, qui existe depuis 14 ans, il traverse le vignoble du Beaujolais depuis le village de Fleurie (cru classé) jusqu’à Villefranche sur Saône, à 30 km au nord de Lyon. Il traverse 9 châteaux, on descend parfois dans la cave où on court sur le tapis rouge avec les cuves de vin à droite et les stands de dégustation à gauche… pour ressortir dans la cour majestueuse du château. C’est aussi un marathon festif, avec repas et soirées avant et après la course, de très nombreux coureurs déguisés et partout beaucoup d’ambiance.

46445144_383792695496157_3382472073438822400_n46492200_10218267604620893_7966341014619160576_n

Bravo aux 1200 bénévoles, et à une organisation au top. Avant le départ, les 2450 marathoniens inscrits en 2018 (record battu) sont accueillis dans une grande halle aux sports chauffée (très appréciable quand il fait 6°C dehors avec un petit crachin). A l’arrivée, rebelote : recouverts d’une couverture de survie, nous sommes dirigés vers le marché couvert, chauffé, où nous attendent les ostéos, les kinés, et le ravitaillement bien sûr.

Le marathon du Beaujolais est un incontournable pour ma part depuis 2-3 ans, je vais y participer pour la 2 eme fois.

146479591_10218335055035682_1798610395213070336_n

46470520_1928108297244086_6178916934742966272_n

Le marathon le plus festif avant le medoc ... pour finir ma prépa saintélyon en 6h26 et les 17 ravito festif fait dont 400-500 grammes de charolaises avalé.


3

Le Beaujolais nouveau vient de sortir et avec, un rendez-vous devenu incontournable dans la région : le marathon du Beaujolais 2018 !

En quelques chiffres : près de 17 000 inscrits, répartis sur 4 courses : 6 600 sur 13km, 6 500 sur le semi-marathon, 2 450 sur le marathon, complété par une course famille lancée cette année sur un circuit de 2,5km à parcourir 1 ou 2 fois.

Une renommée qui dépasse largement le cadre régional maintenant.

 

voici la video des lapins runner en prime

 

Posté par WILLIAM36 à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

2019 Marathon des vins de la Côte chalonnaise

 

Le Marathon des Vins de la Côte Chalonnaise, c’est reparti. Après l’édition 2018 qui a connu un grand succès avec plus de 4000 coureurs, petits et grands, 70 partenaires, 600 bénévoles, nous sommes ravis d’ouvrir les inscriptions pour la prochaine édition qui aura lieu le samedi 30 mars 2019. Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire en ligne pour 2019, qui s’annonce encore plus festive que 2018. A noter que le Marathon des Vins intègre le Challenge de la Convivialité.

Parcours

Épreuve reine du week-end, le marathon couvre une distance de 42,195 km. Les déguisements sont les bienvenus. Au cœur des vignobles de la Côte Chalonnaise, il traverse les communes de Givry, Dracy-le-Fort, Mellecey, Mercurey, Rully, Mercurey, Saint Martin sous Montaigu, Saint-Jean-de-Vaux, Barizey, Jambles et revient à Givry. Un chassé-croisé de 2 km permettra aux coureurs de s’encourager mutuellement (du 14 au 16ème kilomètre dans le sens aller et entre le 23 et 25ème dans le sens du retour).

 

Au chapitre des nouveautés : la boucle nord a été modifiée par rapport à 2018 et se fait dans l’autre sens. Le dénivelé a été diminué de 15 %, mais il reste quelques petites bosses si l’on veut découvrir les plus beaux points de vue. Les coureurs pourront aussi profiter d’un petit chassé croisé de 2 km, permettant de voir les coureurs revenir dans l’autre sens afin d’apporter un peu plus de convivialité. Le départ sera à 9h en 2019.

 

A l’arrivée : une médaille, un tee-shirt Finisher et une bouteille de vin de la Côte chalonnaise. Le temps de parcours est limité à 7h.

Une nouvelle course : le MARA3

Le MARA3, une nouvelle course en équipe de 3 coureurs : le 1er coureur prend le départ du km 0 à Givry (même départ et même parcours que le Marathon) et effectue l’intégralité du parcours. Au km 21, devant la mairie de Rully, le 1er coureur rejoint le deuxième coureur qui l’attend sur place et ils continuent le parcours ensemble à 2. Au km 32, sur la place de Saint Jean de Vaux, les 2 premiers coureurs retrouvent le troisième coureur qui attend sur place. Nos 3 coureurs continuent la course et doivent franchir ensemble la ligne d’arrivée à Givry.

Cette nouvelle épreuve peut permettre aux groupes d’amis, de niveaux différents, de courir ensemble. C’est aussi l’occasion, pour un premier marathon, de retrouver des amis sur le parcours qui vous accompagneront sur la fin de course. Cela peut permettre à des familles, dont certains membres ont des niveaux de course différents, de partager une course à pied et de se faire accompagner sur une partie du parcours par sa tribu. Alors n’attendez plus, venez participer à cette nouvelle épreuve.

Programme

Vendredi 29 mars
9h30 à 16h30 : Départ des courses enfants à Givry
13h à 19h : Ouverture du Village Marathon et retrait des dossards à la salle des fêtes de Givry
13h à 19h : Retrait des dossards et inscriptions sur place, à la salle des Fêtes de Givry
20h à 23h : Pasta Party avec animations à la salle des fêtes de Dracy le Fort

Samedi 30 mars
7h à 10h : Retrait des dossards et inscriptions sur place, à la salle des Fêtes de Givry

Présentation des plus beaux déguisements sur le podium 15 minutes avant le départ.

Les départs des courses :
9h à 10h15 : Départ des courses marathon, MARA3, semi marathon et 10 km
10h30 à 16h : Arrivée des coureurs 10, 21,1, 42,195 km et MARA3
12h30 : Remise des prix 10 km nature
13h30 : Remise des prix semi-marathon
14h : Départ des courses de la Foulée des P’tits Ceps (enfants de 2011 à 2014)
14h15 : Départ des courses de la Foulée des P’tits Ceps (enfants de 2008 à 2010)
15h : Départ de la course Benjamins
15h15 : Départ de la course Minimes
16h : Remise des prix marathon et du meilleur déguisement
19h30 : Soirée de Clôture (sur réservation uniquement)

Toute la journée : Ouverture du Caveau Givry Vins

Dimanche 31 mars
9h à 19h : Marche nordique et randonnée à Bouzeron

Toute la journée : Ouverture du Caveau Givry Vins
De nombreuses animations auront lieu tout le week end en Côte Chalonnaise.

EN mars 2019 , j'y serai ... alors l'inscription pour les voleureux est ici ci dessous :

 

MARATHON DES VINS DE LA COTE CHALONNAISE 2019

Faites comme moi, inscrivez vous à ce bel événement.

https://www.yaka-inscription.com

20170406124144_9_h480