Apres le marathon de Nice cannes 2014 , l’envie me prends de compléter un continent de plus et de courir sur les terres d’Afrique et surtout celle de Marrakech.

«Vous avez l'heure, nous avons le temps ! »

Quoi de mieux alors a travers ce voyage que de vouloir partager la découverte de la diversité de ce pays avec des amis et de les inviter a partir dans l’aventure...

Merci mounir pour tout ses bons moments.

Enchâssée dans un écrin de montagnes enneigées, de palmiers et de déserts, l’ancienne capitale du Maroc justifie son statut de ville impériale par des trésors intemporelset ses remparts que le soleil relève de magnifiques couleurs ocres.

 La Perle du Sud révèle ainsi des merveilles d’art arabo-andalou dans le mystère de ses mosquées et la magnificence de ses palais.

logomorocco-marrakech-skyline

 

 

La rencontre de mounir entre nantes en 2013 et nices cannes en 2014 me donne l’envie de découvrir ce qu’est ce beau pays le maroc.

En ce moment de doute en France, après les attentats de charlie Hebdo, je ne doute en aucun cas de l’accueil  chaleureux des Marrachis sur son territoire au contraire des doutes que l’on peut avoir sur le nôtre.

Je pars le vendredi de toulouse et je reviendrai dimanche soir après le marathon. Billet en poche et dossard récupérer par mounir sur place, j’arrive et le dossard 250 m’attends pour courir mon 20 éme marathon depuis 2009 et mon 3ème continents.

Mon nom de course sera Hicham GUILLOT pour se marathon.

Le départ de toulouse se fera dans le froid et l’arrivée à marrakech sera sous le soleil chaleureux plein de douceur des marrakechis avec l’accueil de mounir a l’aéroport sous un soleil brillant.

Je retrouve l’amis vincent arrivé 1h avant de Lyon dans la partie commune des arrivées.

 

IMG_20150124_120807IMG_20150124_124021

 

Nous partons direct vers le running expo du marathon rejoindre FB pour nous restaurer par la suite Chez Bejguenni un petit restaurant de quartier ou la viande s’achète au kg ou au gramme et partagé un repas d’arrivée entre amis autour d’une bonne salade marocaine.

Les heures passent et nous décidons de partir visiter la fondation yves st laurent bergé à marrakech le jardin majorelle. En 1919 le peintre français Jacques Majorelle (1886-1962) s’installe dans la médina de Marrakech (alors sous protectorat français) dont il tombe amoureux.

Depuis 2010, le Jardin Majorelle est la propriété de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, fondation de droit français reconnue d’utilité publique.

Une découverte d’un jardin extraordinaire entre afrique, asie , amerique et l’europe. La confluence de continent et de senteur et saveur créatrice au sein d’un toute petite demeure bleu au cœur de marrakech.

La visite se termine par le musée qui abrite l’exposition de vetement traditionnelle berbere et local.

Nous repartons vers 17h vers la place Jemaa-el-Fna pour observer le couché du soleil sur la mosquée de la koutoubia .

 

IMG_9831IMG_9833

 

IMG_9837IMG_9840

Assis au café de France sur la terrasse de l’étage un thé à la menthe marocain a la main le spectacle est somptueux.

Le marché se mets en place progressivement et les fumées commence a monté sur la place, des saveurs et senteurs se dégage ainsi que les colonne de fumé des échoppe ambulante commence a donner une dimensions surréaliste a cette qui une demi heure avant était casi vide .

 

IMG_9851IMG_9858

 

 

IMG_9877IMG_9886

Le thé à la menthe terminé, nous rejoignons avec vincent l’hôtel qui se situe a 3 km de la place vers le quartier de la gare. Nous coupon a travers et découvrons les bar et boite caché de la ville avec les logo night club club derrière le sofitel et nous visitons la ville sous un autre angle.

Arrivé à l’hôtel une petite douche et nous retrouvons les amis vers 19h30 chez lugi un bon restaurant au spécialité italienne dans l’enceinte de la gare ONCF de Marrakech . la nous retrouvons les amis de bourgogne a mounir et les amis parisien et reimois avec bruno Heubi.

IMG_20150124_201729IMG_20150124_202032

IMG_20150124_202010

Après un super service et des échanges bien sympa entre les groupe et une bonne spaggheti bolo avalé nous retournons a l’hotel vers 23h.

La nuit fut courte et a 5h il faut se lever. Petit déjeuner a volonté dans l’ibis et nous décollons vers 7h15 de l’hôtel nous somme a 10’ de la ligne de départ ou nous rejoignons FB sur la ligne de départ.

7h30 beaucoup d’europeen présent mais peu de coureurs marocain. Le soleil se lève sur la koutoubia et le spectacle est magique. Le speaker fait monter la sauce et le drapeau marocain commence a flotter sur la ligne de départ.

IMG_20150125_073654IMG_20150125_073719

A7h45 tout se précipite, une foule de masse arrive. Nous serons environs 800 au départ de ce marathon et 6000 sur le semi marathon qui lui démarre a 9h30.

La foule et les coureurs sont dans les starting bloc. 8h00 le départ retentis et les fauves sont lâché.

Ce marathon sera pour moi une des première étape de ma prépa du 100 km, l’objectif sera de finir frais sans pépin car dans 25 jours je serai sur celui de malte pour le 30eme anniversaire.

Départ prudent, je film et je laisse partir Vincent quelques centaines de mètres devant moi.

La foule est présente de si bonne heure et nous sommes encore à l’ombre du soleil sur l’avenue Mohamed 6 qui nous mène vers la gare ONCF.

Les pulsations sont hautes mais les jambes tournent bien.

Je rattrape de dos Vincent vers le 2eme km mais je stop pour filmer quelques rush et je ne le rattraperai que vers le 5 ème km dans l’oliveraie.

Les ravitaillements sont legés donc j’ai pris sur moi ma ceinture porte bidon ultimat avec 3 bidons de 125ml et quelques pattes de fruits.

Nous sommes a ce moment de la course vers l’aéroport, le parcours n’est pas trop touristique le long de grande avenue mais l’atmosphère avec en fond l’atlas donne des frisson on est au 10 eme km et la tu cours face a l’atlas sous un ciel bleu … que demander de plus. La circulation automobile est un problème car il y a beaucoup d’impatience des marrakechis et parfois on se fait couper la route par une mobilette ou camionnette qui ne souhaite attendre.

La suite du parcours du 15 eme au 25 eme est plus rurale , nous faisons le tour de l’enceinte de la ville. Plein de villageois des quartiers traversé viennent au bord de la route pour salué et les enfants pour te taper dans les mains.

Les km passes et les faux plat se fonds sentir. Parcours roulants mais exigeant au niveau des relance.

Je fais course commune avec un coureur alsacien de running fun club vasperviller « Mohamed ABDELMALEK » , nous discutons depuis le 15eme km et nous avons la même allure dans un groupe de 4-5 coureurs.

Les rencontre sur un marathon son parfois courte mais intense , ce fut le cas avec mohamed.

La traversée de la palmeraie jute après le golf de marrakech est magique. Je me permets des détours pour des photos avec les chameaux ou dromadaire présents… la chaleur commence a monté et nous arrivons après la palmeraie dans la partie du parcours la moins touristique avant de revenir vers l’arrivée.

De longue ligne droite et une circulation vraiment perturbante après 15 km à l’abris des véhicules qui malgré la journée sans voiture n’est pas forcement respecté par les locaux.

Je termine ce marathon sur une allure de 5’00 a 5’25 , je perds 2’ environ mais je réussis à rester près des 3h30.

 

IMG_20150125_115551IMG_20150125_134002

La chaleur est autour des 26 °c les dernières lignes droites sont interminables mais les jambes tournent toujours.

Je franchis la ligne avec le sourire et la banane pour ce 20eme marathons en 3h32’38 » officiel et 3h32’ 01  temps puces et à la 179 eme / 820 arrivants et 22eme français sur une bonne moitié de peloton.

MARRAKECH

Ce marathon est vraiment à faire. Le marathon de Marrakech devient peu à peu un événement sportif incontournable dans le monde des coureurs. car il est aujourd’hui désigné comme le plus important sur le continent Africain et 25ème sur la scène mondiale ( classement de la Fédération Internationale d’Athlétisme ). Le déroulement de cette épreuve en janvier permet aux coureurs de jouir de conditions de course optimales grâce à un climat parfaitement clément, avec en prime et en toile de fond la magnifique chaîne montagneuse de l’Atlas.

le parcours vous fait découvrir le cœur de la ville rouge ainsi que ses proches alentours.

Marathon de MARRAKECH 2015 - 26ème Edition

voici ma video de la course.

 

PRESSE NR du 28/01/2015:

COURSE A PIED Les Déolois brillent aux Marathons de Dubaï et de Marrakech

 

Deux marathons internationaux avaient lieu la semaine dernière. Deux sociétaires des Coureurs de fond Déolois y ont brillé. Ludovic Dupeyron a bouclé le Marathon de Dubaï (Qatar) en 3 h 59, et William Guillot, à Marrakech, a terminé 197e sur 1.200, avec un temps de 3 h 30.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Sport/Autres-Sports/n/Contenus/Articles/2015/01/28/CROSS-COUNTRY-Nicolas-Grange-champion-regional-d-Ile-de-France-2202188

 

25/01/2015 Marathon de Marrakech (Maroc) 225 3:32:37   Guillot William France