Bon je rentre de Lyon après quelques galère niveau train

(ce fût la aussi un joyeux périples d'après course).
Cette édition était boueuse.

je termine en 9h50.

Les mots sont indescriptibles, pour le moment, de décrire cette épreuves.

Le mots le plus court qui me vient à l'esprit est "j'en ai CHIER" mais au moins je suis en forme, que du bonheur.

Des larmes et des douleurs en franchissant.

cette ligne d'arrivée ou mes pensées étaient dirigé vers "nicos" un amis décédé la semaine dernière d'un scrabé qui le rongeait depuis 8 ans ... à 35 ans

j'ai jamais couru un 10 km en 2 heures mais là

les descentes ne m'ont pas permis de faire mon "CONTADOR".

je vais bien tout va bien donc... des petites courbaturettes ce matin au réveil avec

des articulations en feu hier soir . Bref de la glace et des bon bain chaud vont faire rentrer

tout ça dans l'ordre.

Mais j'ai vécu une superbe aventure humain et personnelle.

Je suis prêt à remettre ça l'an prochain. Des amateurs?????


On voit les fana OU FADA de la course. Je vous assure elle est faite pour vous

cette course ;-).

Après cette petite intermède de poésie lyrique, je vais vous conter mon

périple lyonnais.

Je suis arrivée trankillou au palais des sports vers 16h. Le retrait des dossard

s'est passé nickel, des bénévoles au taqué. Petit sac, gobelet, une petite introspection

des stand.

je me pose à peltz et tape la chtat bref au détour du stand trail mag un

kilian accéssible et plein de couleur.

 

 

 

 Puis direction la hall A pour ce poser un peu trankil. une petite sieste de 1h30 après un départ à 8h30 du berri.

 

 


Direction le FLORE vers 18h30, je rencontre step04 et daidou à table nous seront rejoint par nestor

La suite et bien. petite préparation trankillou avec la remise des sac vers 21h30 et retour

au flore ou franchement le calme est là et la convivialité d'une avant course fait du bien surtout quand il annonce un beau temps comme celui ci.

 

Daidou en séance relax max. ;-)

 

 

23h00 direction gerland sous le crachain,


 

Bref on est loin du départ  et l'ambiance est un peu feutré au fond. On etend rien !!!

 Bref le départ est donné et l'aventure est partie pour ma première. 3 minutes pour passer la ligne et s'est partie mon kiki.

 

 

 Un bon départ avec un bon rythme en restant entre 155 et 140 pulse jusqu'à st catherine que je rejoints en 3h25.
Un mal de bide chopé entre st chrito et moreau, dû à je ne sais quoi ma perturbé sur le début de course.
Ensuite, les descentes et les montées sur st genoux se sont bien passées mais la fatigue me gagnait au fur et à mesure des kilomètres.
A st genoux, en 5h le voyant était au vert et je repart toujours sur les bases de 8h45.
J'ai bien géré le passage jusqu'à la remonter sur Beaunant mais le gros coup de bambou je l'ai pris au 60 éme ou je n'avais plus la force moral de relancer je me suis fait violence pour courir 10' et marché 10'. De longue minutes voir de 1/4 d'heures ses sont succédées jusque sur les berges et j'ai retrouvé un peu de force à l'entrée de Lyon pour reprendre un rythme de 7 -8 km/ h.
j'ai franchis la ligne avec cette rage dans finir mais moralement vidé mais surtout une expérience enrichissante.

Ce que je retiendrai de cette aventure, des rencontres au détriment des déroutes sur le parcours où l'on se motive mutuellement et des rencontres de kikous entre le flore et la route.


Mes temps de passage avec commentaires:


km16 st christo : 01:44:01:05 Tout allait bien

km 22 sommet de l'épreuve 834 mètres: 02:38:15:86
km 30 - correction ;-) 28 ème kilomètre st catherine (ça monte, ça descend): 03:25:14:99
Entre le 28 et le 37 de la bouillasse avec 6000 concurrents passés avant nous (saintéxpress et les relais) bref un beau bourbier.
km 34 : 05:02:27:61 37 ème ils ont un problème avec les kilomètres à lyon !!!
La suite, soucieux 46 ème km en 6h16 la forme était là.
58 éme km : 8h10 les montagnes russes du parcours avec des descentes casse gueule et des remontés qui font mal aux cuisses.
et les 13 derniers kilomètres au mentale en 1h40 pour terminer en 9h50.
Le parcours fait en réalité 72 km et non 68km annoncé... je vous assure je me suis pas égaré, ni tourné en rond autour du palais des psorts,mais bon les 4 km de différences on peut d'importance.
Vu que l'On a tous morflé donc 4 de plus ou de moins c le même tarif.

 Voila ma petite histoire de décembre, la saison se termine avec 1850 km au compteurs avec 450 km de course cette année.

 

 Le rendez vous est pris à l'année prochain mais peut être pour la saintexpress seulement ou en relais à voir.

Une chose est sur je reviendrai!! all be back et mes brooks sont morte paix à l'heure âme car elles en ont eu sur cette course ;-)