53206777_1206177566199345_5615565977405095936_o

Le vulcain est un evènement qui est devenu incontournable dans mon agenda depuis 4 saisons.

N'ayant pu la faire l'an dernier, je l'ai réintegré dans mon planning de course cette année pour préparer l'ultr'ardeche en mai.

Au menu, 600 partants, le 73 km 3500 de d+ de puys, des puys et le Puy de "Dôooommmme" qu'il dise dans le coin ;-) .

Elle fait le plein tous les ans. Elle n'a pas à rougir des plus grande. Elle s'impose par ses formats le week-end pour que tout le monde y trouve son compte (13 km, 22 km et 47 km). J’y reviens et j'y retourne,Des édition précédente bien enneigée, celle ci sera seché et venteuse.

Samedi 2 mars, retrait des dossards et rencontre sur le salon de pas mal de monde du trail et des sentiers que je pratique depuis 10 ans , gilbert , coco et bien d'autres me donne a chaque fois la sensation que notre sport est pas individuel mais plein de partage.

Je vais me faire un roupillon et me monte le puy de dome dans l'apres midi ou j'ai pris le gresile et le vent ... retour a l'hotel pour un repos avec un départ a 6h .

 

5h30 dimanche, je retrouve jérome et d'autre habitué , aurelien et maxime de châteauroux ou nous serons pas au même tempo mais venu chercher la meme choses voir Volvic. 

Vous allez me dire mais on part de Volvic mais le revoir en passant par le pouy de dome ... s'est 35 km allé et retour ... assez roulant mais bien accidenté avec les pouys.

53169347_1206180326199069_2761607282054660096_o

Le starter est lancé bim et ca part a vive allure. Je reste avec jérome la première montée mais je le laisserai filer le Puy de la Nugère, Puy de Jumes, Puy de la Coquille et Puy des Gouttes offrent de beaux panoramas passent et nous arrivons au 1 er ravito Km 20 premier ravitaillement au Puy de Lemptégy. Je suis bien et je trouve petit à petit mon rytme sur les bases de 9h45 -10h pour le chrono final...

Une petite soupe, du pain et du fromage, une banane et ça repart. je ne tarde pas ... la suite va etre plus roulante que d'habitude, Un itinéraire de déviation passe au pied du Pariou, puis enchaîne par une longue boucle fréquentée par les joggers. Je croiserai l'amis mikael Mussard rédacteur de esprit trail , journaliste et photographe avec qui nous discuterons quelques km et que je laisserai tranquille car quand je pars je suis bavard ;-) 

53267081_1206179479532487_4380099406142111744_o

Nous arrivons au pied du puy de dome et je croise aurelien qui en descend blanc et son sciatique lui tire. il arrete . maxime lui est bien loin devant sur les bases de 7h30 un avion de chasse...

Cette année la particularité, le ravitaillement n'est pas au pied du col de ceyssat mais en haut du puy de dome... je remonte , remonte au train train régulier des concurrents partis bien trop vite.. je gère la guinguette vogue la galère j'ai de bonne sensation.

Larrivée au puy, il fairt froid j'y traine pas et prend une soupe chaude et remet le bonnet et gand pour la descente. La forme est bien la , je fais prudemment la descente du puy et l'allé retour m'aura pris 1h10 ... 

53185809_1206177902865978_3155516891892547584_o

Nous retournons vers le Puy de Lemptégy par des chemin plus forestier et la tempérarure est plus clémente, les vues sont toujours aussi magnifique... cette auvergne je l'aime. 

Depuis mon adolescence j'y viens, j'y ai étudié  à riom et l'école d'archi de clermont.  j'adore parcourir ses sentiers et ses senteurs toute saison.

Nous repassons au Puy de Lemptégy je suis bien bien bien tintin.. je papote avec deux trois coureurs et commence à me projeter sur l'arrivée en moins de 9h30... Malheur oh malheur... 

et puis et puy et pouiiiii le 45 eme km , 47 eme km je passe une grosse marmitte vide et là et là plus rien dans le moteur ... que se passe t'il ...

53900794_1210088825808219_4380300290352480256_o

La montée au Puy de la Louchadière se fait mais mon corps est a sec ou je sais plus ou j'habite. habituellement je le trotte ou le marche rapide... la je me traine . je retrouve des coureurs doublé precédement mais je me traine pas à pas ... le sommet arrive et nous revenons sur les crêtes avant de redescendre sur volvic gare ou je retrouves un peu de jus et de jambes ... mais il faudra attendre le ravito de la gare .

Du solide , du liquide dans les bidon ou j'arrive a peine a refermer mon bidon... Le bénévole me dit :" Un biere .." je reponds pourquoi pas ... et la il me regarde avec de gros yeux. Me le fait répeter et je lui reitère ... Une bière.. et je bois ma bière . je repars dans la descente doucement mais surement mais les jambes trainent toujours.

53321700_1206177886199313_8342984697013338112_o

J'arrive à la tour Noel avec du mal mais je courotte un peu... le haut de la tour et s'est les dernier km ou je retrouverai l'amis jérome et nous finirons ensemble . Lui aussi a eut du mal sur les 20 derniers km .Nos forces reunient pour finir les 3 derniers km et recourir un peu des que le bitume reviens...Nous franchissons la ligne en 10h24' me semble t'il mais le principale est ailleur que le chrono ou la place ...(214ème sur 478 arrivants)

jerome et william156A0739

Chaque course nous donne du fil a retordre mais je sens que la saison 2019 s'annonce bien. place au 6 h de Vallet dans 3 semaines pour faire le Hamster

Sincèrement, cette course restera une belle épreuve à mes yeux toujours autant de bonheur que découvrir la chaîne des puys sous différentes lumières et saison . La dernière en date était en mai sur le trail des volcans 3 jours 3 étapes avec les 3 soleils que je vous conseille fortement.

Edition 2019 sèche, la premère sans neige pour moi depuis 2015 mais quel pied .